Baromètre des aidants : 1 aidant sur 2 a le sentiment d’être seul(e) et démuni(e). Ce sujet de société connaît pourtant une visibilité de plus en plus importante en France

Lyon, le 30 septembre 2021 La Fondation APRIL est un acteur de référence reconnu par les pouvoirs publics pour son action en matière de prévention et de soutien des publics fragilisés ou vulnérables comme les aidants, qui agissent au quotidien pour leurs proches fragilisés par la maladie, le handicap ou l’âge. Dans le cadre de son 7ème baromètre des aidants, la Fondation APRIL s’est intéressée, en partenariat avec BVA, à la question de l’isolement social de cette population, focus clé de la Journée nationale des aidants 2021 qui se tiendra le 6 octobre prochain. Les 11 millions d’aidants Français, sont de plus en plus nombreux à se dire seuls et démunis dans leur rôle, notamment en raison de la crise sanitaire et ce malgré une meilleure prise en compte de leur statut par les pouvoirs publics et la société.

 

Depuis 2015, la Fondation APRIL constate une hausse continue de la connaissance du rôle d’aidant en France et une meilleure visibilité du terme « aidant ». Pourtant, seul 1 Français sur 2 connait ce statut, le chemin à parcourir pour une reconnaissance totale et une prise en compte des besoins spécifiques des aidants par la société reste long.

Cette méconnaissance induit une forme d’isolement pour les aidants et parfois de l’incompréhension de la part de leur entourage, notamment professionnel, alors que 2/3 d’entre eux sont des actifs (+ 4 points vs. 2020) : ainsi, 1 aidant sur 2 se dit « isolé » ou « démuni » dans sa situation.

En menant ce travail d’information et de sensibilisation, la Fondation APRIL se donne les moyens d’agir en faveur de la reconnaissance du statut d’aidant, par eux-mêmes et par la société. Ainsi, elle a lancé cet été la plateforme Paroles d’Aidants qui a vocation à partager des portraits forts d’aidants et faire émerger des témoignages de Français concernés, souvent silencieux et anonymes, qui viendront nourrir la recherche sur ce sujet de société.

 

Pourquoi un baromètre des aidants ?

Chaque année depuis 2015, le baromètre de la Fondation APRIL étudie la perception qu’ont les Français des aidants et réalise un état des lieux de la situation des aidants eux-mêmes, leur relation à leurs proches, leur profil, leur quotidien, leurs attentes et leurs besoins en matière de santé, d’accompagnement ou de législation.

Ce baromètre donne une photographie annuelle de ces perceptions et attentes qui favorise la visibilité des aidants dans la société et peut aiguiller les actions des pouvoirs publics comme des acteurs associatifs et privés.

 

BAROMÈTRE DES AIDANTS 2021

LES CHIFFRES CLÉS

51%La notoriété de la thématique des aidants continue d’augmenter auprès des Français. C’est finalement un Français sur deux qui déclare aujourd’hui en avoir entendu parler, une tendance à la hausse qui semble se confirmer depuis la création du baromètre et qui indique que le travail de sensibilisation et les travaux engagés autour de ce sujet de société portent leurs fruits (+ 3 points vs. 2020 ; + 23 points vs. 2015).
1 aidant sur 3 

accompagne au moins deux personnes : cette proportion est relativement stable  et confirme l’importance de la multi-aidance malgré un léger recul en 2021 (- 4pts).

1 aidant sur 5 

C’est la proportion d’aidants en France qui déclare apporter bénévolement de l’aide à un ou plusieurs proches en situation de dépendance. 48 % des aidants se considèrent d’ailleurs comme tels aujourd’hui, une proportion nettement plus forte qu’en 2020 (+ 9 pts) même s’il reste du chemin à parcourir pour que l’ensemble des aidants puisse se reconnaître dans ce rôle : sans cette reconnaissance, il est difficile d’aller chercher de l’information ou demander de l’aide.

 

66%des aidants sont des actifs. 2 aidants sur 3 occupent donc une activité socio-professionnelle en parallèle de leur rôle d’aidant, un chiffre en hausse continue depuis 2017.

 

1 aidant sur 2 a le sentiment d’être “seul(e) et démuni(e)” dans son rôle : La crise sanitaire a effectivement pu avoir un impact non négligeable sur le sentiment d’isolement des aidants, notamment en raison des confinements successifs et de la difficulté d’accès aux soins. Il faut dire que la crise sanitaire les a aussi poussés à élargir leur champ d”accompagnement. Des soins d’ordinaires dispensés par des professionnels ont été pris en charge par les aidants comme par exemple “l’aide pour les soins ou par la prise de médicaments” à 36% (contre 29% en 2020).

Si 86 % des aidants semblent pouvoir compter sur le soutien de leur entourage qui les épaule dans leur rôle d’aidant, la moitié d’entre eux déclarent tout de même ressentir un sentiment de décalage important avec ce que vivent les autres personnes de leur entourage. Ils apparaissent d’ailleurs cette année moins nombreux à percevoir l’impact positif de leur situation, et en soulignent même davantage l’impact négatif. Un point de vigilance essentiel sur lequel veut réagir la Fondation.

 

 

LA WEBSÉRIE ET PLATEFORME DE TÉMOIGNAGES DES AIDANTS DE LA FONDATION APRIL

Aujourd’hui, la Fondation APRIL agit et réaffirme son soutien en faveur de la reconnaissance du statut d’aidants par eux-mêmes et par la société, et lance une plateforme dédiée, Paroles d’aidants.

 

 

A la fois web série et plateforme de témoignages, ce dispositif de la Fondation souhaite encourager les aidants à se considérer comme tel et à oser parler pour se faire aider et se faire accompagner. En mettant à la disposition des chercheurs ces témoignages, cette plateforme a également vocation à devenir un espace pour faire progresser la connaissance dont nous disposons collectivement sur les aidants et leur perception de leur rôle comme de leur place dans la société.

 

 

Pour initier cette série de témoignages, la Fondation APRIL a réalisé une série de 16 portraits vidéos inédits, de personnalités publiques, comme Sophie Cluzel, Secrétaire d’Etat auprès du Premier Ministre, chargée des personnes handicapées, ou Claude Chirac, fille de Jacques et Bernadette Chirac, ainsi que d’anonymes. De nombreuses questions, aussi simples qu’essentielles, y sont abordées :  que signifie être aidant ? Qu’est-ce que cela implique ? Comment le vivent-ils au quotidien ?

 

 

Retrouvez toutes les vidéos sur parolesd’aidants.fr et sur la chaîne Youtube de la Fondation

 

 

 

 

Paroles d’aidants l’évènement

 

 

 

 

Le mardi 5 octobre, à la veille de la Journée Nationale des Aidants, la Fondation APRIL organise un événement phygital Paroles d’Aidants.

Organisé depuis le siège social d’APRIL à Lyon en présence de témoins de la série, d’assurés et de collaborateurs d’APRIL, il sera également diffusé en direct sur la plateforme www.parolesdaidants.fr en accès libre pour tous publics.

 

Au programme…

• Une exposition de portraits dédiée aux aidants et à l’évolution de leur place dans la société ;

• Des témoignages d’aidants, personnalités publiques et anonymes ;

• Une table-ronde sur le thème « Des liens qui changent la vie », rassemblant Fleur Leplat de Métropole aidante, Rémi Bellet, manager d’APRIL et aidant de sa fille, Clémence Bouffat du Centre Léon Berard et Anne-Laure Gallay, BVA qui présentera les résultats du baromètre ;

• Un grand entretien exclusif de Sophie Ferreira Le Morvan, Déléguée générale de la Fondation APRIL et Boris Cyrulnik, neuropsychiatre et psychanalyste.

• Un zoom sur les orientations de la Fondation APRIL sur la question des aidants, par Catherine Charrier-Leflaive, Présidente de la Fondation.

• Un temps d’échanges avec les témoins présents.

 

Rendez-vous le mardi 5 octobre à 12h30Inscriptions presse à l’événement physique ici

Contacts presse

Fondation APRIL
Mélanie Sutter | 06 43 54 66 67 | melanie.sutter@april.com
Agence JIN
Camille Billiemaz | 06 31 58 82 37 | cbilliemaz@jin.fr
Raphael Touchet | 06 17 51 52 72 | rt@jin.fr

Other Categories
#Teams Press releases